Coeur de Breton

by Olivier Rech

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €9 EUR  or more

     

1.
2.
3.
03:51
4.
03:09
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
(free) 04:00
12.
13.
14.
15.

credits

released March 8, 2016

tags

license

all rights reserved

about

Olivier Rech Vannes, France

J'ai l'âme celte et le cœur marin...
La Nature, l’écologie, la spiritualité et les valeurs humaines ont, avec la musique, les premières places dans ma vie.

contact / help

Contact Olivier Rech

Streaming and
Download help

Track Name: Coeur de Breton
Cœur de Breton

D'aucuns diront que gagner le cœur des bretons
N'est pas chose aisée et qu’il faut du temps
Mais nul besoin de se coiffer de chapeaux ronds
De parader là comme un goéland

La Bretagne est une terre d'aventure
Fait de légende et de magie
On ne peut y venir en caricature
Prétendre aimer sa nostalgie

Cœur de breton
Est cœur sincère
Et de tout temps
Un cœur fidèle
Il aime chanter
Il aime danser
Cœur de breton
Est cœur de fête

S’intéresser à l’histoire de ce pays
Ne pas seulement en goûter le fruit
Faire l’effort de dépasser le vieux cliché
De la bigouden sur son noir rocher

La Bretagne n’est pas qu’une carte postale
Un livre ouvert ou refermé
Bien plus qu’une terre, c’est tout un idéal
Un art de vivre, un art d’aimer

Refrain

Je veux dire à ceux que l’ignorance gouverne
Attention aux arbres, attention aux pierres
Attention à ceux que le monde moderne
Peut détruire ou marquer aux fers

La Bretagne m’a pris par le cœur
Pour m’emmener dans ses sillons
A mon tour de lui faire honneur
Dans mes images, dans mes chansons

Refrain (x2)
Track Name: Un arbre m'a parlé
Un Arbre m’a parlé

Un arbre m’a parlé
Il s’est penché pour mieux m’instruire
Les rêves sont volés
On cache la clef sous un menhir

Quand le lac est gelé
L’hivers au pays des grands chênes
Il est aisé d’aller
Jusqu’au rivage des peines

L’arbre raconte qu’un soir
Des enfants errèrent longtemps
En proie au désespoir
Cherchant en vain la clef d’argent

Rêves de neige
Rêves de pluies
Rêves d’enfance
Rêves qu’on fuit
Rêver n’est pas moins vivre
Que de se résigner
Le rêve nous délivre
Des affres du passé

La Terre s’ennuie
Les villages ne chantent plus
Trop longues sont les nuits
Sans rêve, quand le sommeil n’est plus

On cherche encore la clef
Mais les menhirs restent de pierre
Et sans rien dévoiler
Des origines du mystère

Une fois n’est pas coutume
On s’incline devant la Nature
On reste dans la brume
Quand au devenir du futur


Rêves de neige
Rêves de pluies
Rêves d’enfance
Rêves qu’on fuit
Rêver n’est pas moins vivre
Que de se résigner
Le rêve nous délivre
Des affres du passé

Huñvré a erh
Huñvré a c'hlao
Huñvré bugel
Sonjou da guitaad
La, la,la…

Or un jour, me dit l’arbre
Il a tant plus dans la vallée
Que la pierre et le marbre
Comme les menhirs durent parler

La clef fut mise là
Par un sorcier, un vilain gnome
Ce dernier ne peut pas
Rêver comme rêvent les hommes

Le rêve est revenu
Du long silence des pierres
On chante dans les rues
Partout l’on dit des prières

Rêves de neige
Rêves de pluies
Rêves d’enfance
Rêves qu’on fuit
Rêver n’est pas moins vivre
Que de se résigner
Le rêve nous délivre
Des affres du passé.
Track Name: Ouestern
Ouestern

Une île
Belle et tranquille
Presque peuplée
D’oiseaux
Une terre
Bordée de mer
Loin des armées
Loin des sanglots

Une vie
Faite d’amour
A partager
Ensemble
Une vie
Au jour le jour
Dans ce verger
Qui nous ressemble

C'est mon western
Ouestern breton
Un vieux rêve d'enfant moderne
Au pays des ajoncs

Un phare
Près des rochers
Comme un regard
Sur l'eau
Un port
Et des bateaux
Un vieux clocher
Qui sonne fort

La plaine
Et des chevaux
Que l'aube entraine
Plus haut
Un nom
Y est écrit
"Petite maison
Dans la prairie"

Refrain

Hé ho ! Hé ho ! Hé ho ! ....

L'histoire
De ce voyage
Dans ma mémoire
Commence
Une page
De mon enfance
Entre présage
Et confidence

C'est mon western
Ouestern breton
Un vieux rêve d'enfant moderne
Au pays des ajoncs

Bis.
Track Name: Du Soleil
Du Soleil

Ils sont venus du monde entier
Ils sont venus pour nous
Mettre des fleurs et des pensées
Ou poser un genou

Je veux croire encore en l'amour
Et croire en la prière
Pour que se lève un nouveau jour
D'une toute autre lumière

Du soleil pour éclairer nos vies
Du soleil pour réchauffer nos cœurs
Pour tenir très loin d'ici
Les menaces et les rancœurs

Ils nous ont laissé cette empreinte
Ce jardin d'émotion
Une formidable complainte
Contre toute oppression

Avancer dans la vérité
La pensée positive
Et nous attend la liberté
Là-bas sur l'autre rive

Refrain

Ils sont venus du monde entier
Ils sont venus pour nous
Mettre des fleurs et des pensées
Ou poser un genou

La terre est déjà bien meurtrie
Et nous sommes ignorants
Donnez-nous la clarté d'esprit
Qui fait les hommes grands

Nous voyagerons plus légers
Et nous irons plus loin
Il y a tant à protéger
Et tant attendent nos soins

Du soleil pour éclairer nos vies
Du soleil pour réchauffer nos cœurs
Pour tenir très loin d'ici
Les menaces et les rancœurs

Bis.
Track Name: Tro-Breiz (L'abri du pèlerin)
Tro-Breiz
(L’abri du pèlerin)

Marcher pour honorer son église
Pour trouver la paix intérieure
Ou simplement alléger son cœur
Dans ce voyage qu'on réalise

Marcher pour accomplir un périple
Tel est le choix du pèlerin
Etre un peu comme l'un des disciples
De Jésus retrouvé en chemin

Tro-Breiz
Emmène-moi sur les sentiers
Des sept saints de Bretagne
Tro-Breiz
Fais-moi revivre tout entier
L'antique pèlerinage

Mettre ses pas dans ceux de Malo
De Brieux, Tugdual, Pol Aurélien
De Corentin, Patern et Samson
Se ressourcer auprès de chacun

Marcher, confiant, le long des canaux
Traverser les routes, les ponts, les terrains
Avancer ensemble, sacs à dos
Vers le prochain abri du pèlerin

Tro-Breiz
Emmène-moi sur les sentiers
Des sept saints de Bretagne
Tro-Breiz
Fais-moi revivre tout entier
L'antique pèlerinage

Tro-Breiz … … …

Marcher et suivre sa destinée
Partager cette vie fraternelle
Entre chants, terroirs et randonnées
Continuer de marcher vers le ciel

Tro-Breiz
Emmène-moi sur les sentiers
Des sept saints de Bretagne
Tro-Breiz
Fais-moi revivre tout entier
L'antique pèlerinage

Tro-Breiz.
Track Name: Sur un océan de papier
SUR UN OCEAN DE PAPIER….

Sur un océan de papier
Je laisse les mots naviguer
Qu’ils soient un peu fous ou trop sages
Ils sont presque tous à l’image
De ce que j’ai toujours été
Toujours été

Sur un océan de papier
Je laisse filer mes pensées
Et dans le jusant de mon âge
Mon cœur est comme un coquillage
Qui préserve des rêves nacrés
Secrets gardés…

Précieusement je garde en moi
Cette force qui me vient de toi
Personne ne me dicte sa loi
Mais j’ai du courage et la foi
Pour aller de l’avant, je crois
Pour mettre mes pas dans tes pas

Sur un océan de papier
Je laisse le doute persister
Quand le présent semble indécis
Dans les vagues de mon esprit
Si le sel de vie tout entier
Vient à manquer

Sur un océan de papier
Je laisse mes songes dériver
Ça fait du bien de se poser
En amour comme en amitié
Et choisir ou non d’alterner
Rire ou pleurer…

Refrain

Dans un océan de papier
J’aime y venir m’y ressourcer…
Track Name: Bretagne de ma vie
Bretagne de ma vie

La Bretagne est mon cœur, mon sang, mes souvenirs
Mon amour s’enorgueille et mon corps la désire
Sa terre est vibration, ses flots sont des pensées
Que mon esprit marin s’amuse à dévoiler

Ses campagnes m’apais’nt, son granit me rassure
De saison en saison, ell’ soigne mes blessures
Ell’ m’a donné l’aura des gens de l’Atlantique
Je lui offre mon art à travers mes musiques

Bretagne de ma vie, de mes jeunes années
Je viens te dire ici mes sentiments cachés
Mes balades nocturn’s sous ton ciel étoilé
Le bonheur d’exister et de toi être aimé

De chanter mon pays comme on parle d’une femme
Fait le sel de ma vie, le celte de mon âme
Toute perlée de pluie ou baignée de soleil
La Bretagne est le fruit qui orne ma corbeille

Dans ses bras je respir’, sur mers je voyage
Tout son être m’inspir’ du vallon au village
J’aim’ ses bosquets d’ajoncs, ses terroirs, son folklore
L’âme de ses maisons d’Argoat en Armor

Breiz va buhez va bloaveziou ha yaouankiz
Aman e lavarant dit va sonjou kuzet
Va nozveziou dindan an oabl steredennet
Va eûrusted beva ha diganit karet

J’ai chez moi des galets, des sculptures de bois
Et certains korrigans s’invitent sous mon toit

Refrain
Track Name: Olivier RECH / Yann MALAU - Le long de la jetée
LE LONG DE LA JETEE
Texte : Yann Malau

On les voit sur les bancs
Le long de la jetée
Regardant l’océan
Au rythme des marées
Se souvenant d’un temps
Ou la voile était reine
Quand le souffle du vent
Leur chantait la rengaine

REFRAIN
Réduisez vite la voilure
On va enfin accoster
Après six mois d’aventure
Les femmes on va retrouver
L’équipage file au bistrot
Sans aucune autre ambition
Que de fêter ses héros
Au son de l’accordéon

On ne peut pas comprendre
Ce que disent leurs yeux
On ne peut rien entendre
Du visage de ces vieux
Leurs faciès burinés
Par le soleil et le vent
Rappelle les cap-horniers
Et le chant de ce temps

REFRAIN

Ils savent encore sourire
Au temps de leurs vingt ans
Comme s’ils voulaient nous dire
Remettez vos cabans
Réarmez les bateaux
Et larguez les amarres
Limez tous vos barreaux
Et tenez bon la barre

REFRAIN

Et quand le jour s’en va
Rejoindre l’horizon
Ils rentrent à petit pas
Poussés par Aquilon
Passage au caboulot
Et le verre à la main
Parleront de bateau
Chanteront ce refrain

REFRAIN
Track Name: Ici est la vie (Brocéliande)
Brocéliande
Brocéliande

Forêt fraîcheur
Forêt senteur
Il n’y a plus d’heure

Scintillement
Emerveillement
Où est le temps

Ici
Est la vie
Ici
Est l’ailleurs

Forêt douceur
Forêt saveur
Il n’y a plus d’heure

Ruissellement
Ravissement
Où est le temps

Ici
Est la vie
Ici
Est l’ailleurs
L’ailleurs…

Chante, chante Brocéliande
Forêt de légendes
Chante ton silence

Chante, chante Lancelot
Chante l’eau du lac
Merlin qui t’enchante

Chante, chante les Cornouailles
Le Pays de Galles
Chante aussi L’Irlande

Forêt grandeur
Forêt ferveur
Il n’y a plus d’heure

Étonnement
Dépassement
Où est le temps

Ici
Est la vie
Ici
Est l’ailleurs
L’ailleurs…

Chante, chante Brocéliande
Forêt de légendes
Chante ton silence

Chante, chante Lancelot
Chante l’eau du lac
Merlin qui t’enchante

Chante, chante les Cornouailles
Le Pays de Galles
Chante aussi L’Irlande

Brocéliande
Brocéliande !
Track Name: Le coeur en France
Le cœur en France

Quelques rochers qui reposent sous l’océan
Près du rivage
Quelques bateaux, du soleil, des oiseaux blancs
Tout un langage

Un peu plus loin des falais’s plein’s de granit
Des vieux sapins
Quelques maisons et des gens qui les habitent
Sur le chemin

Là-bas j’ai les yeux qui brillent
Le cœur en France et l’âme tranquille
J’oublie les années qui meurent
Aux chants des vagues, des marins pêcheurs
Là-bas les murs ne sont pas très hauts
Y’a pas d’asphalte, de box, de bureaux
L’humeur est dans le regard
Les rencontres sont au hasard

Quelques ajoncs, lichens, bruyère ou fougères
L’âm’ de la lande
Presque un royaume, l’autre richess’ de la terre
Toute un’ légende

Rien que la mer le long des côtes sauvages
Rien qu’un espoir
Un rêv’ de gosse où Robinson f’rait naufrage
Comm’ dans l’histoir’

Refrain

Quelques cafés, quelques rues, quelques boutiques
Toute une vie
Quelque folklore, des couleurs et des musiques
Tout un pays

Un coin de terre où nous vieillirons ensemble
Un peu plus tard
Avec des chiens, des amis qui nous ressemblent
Un vieux hangar

Refrain

Là-bas j’ai le cœur en France.
Track Name: Au bal des korrigans
Texte d'Alain Rech
Track Name: On m'appelle le magicien
ON M’APPELLE LE MAGICIEN
à Neale Donald Walsch pour sa trilogie : « Conversations avec Dieu »

On m’appelle le magicien
Des rimes en musique
Je ne suis qu’un musicien
Un chanteur de l’Atlantique

Mais je marche dans la vie
A l’écoute des vibrations
Et l’amour et l’intuition
De mon âme sont amis

J’ai traversé des tempêtes
Mon calme n’a pas de prix
C’est juste que je m’inquiète
De la Terre, de sa survie

Rien ne meurt, rien n’est figé
Tout se transforme et grandit
Car vouloir ne rien changer
Déroge aux lois de la vie

On m’appelle le magicien
Moi qui rêve de magie
Devant tell’ment de moyens
Et si peu d’écologie

On a perdu de notre art
Au profit de notre argent
Serait-il déjà trop tard
Ou faut-il prier le vent

Par le souffle, l’être ou la voix
Par la terre, l’eau ou le feu
Il saura venir à toi
L’univers est un grand jeu

Refrain

On m’appelle le magicien
Je voudrai l’être vraiment
Et changer le quotidien
De millions de pauvres gens

Ne rien rater de mes choix
Avancer dans la confiance
Oublier tous ces « pourquoi »
Profiter de l’expérience

Je dois penser autrement
Vaincre les habitudes
Aidé de chaque élément
Qui m’habille de certitude

Refrain

On m’appelle le magicien
Je le serai certainement
Quand j’aurai coupé les liens
Qui me tiennent depuis longtemps

Donner et donner encore
Vivre pour le meilleur
Que le soleil sur nos corps
Nous enlève de nos peurs

Il nous manque le respect
La force du Pardon
Faisons du rêve de paix
Un processus de création

Rien ne meurt, rien n’est figé
Tout se transforme et grandit
Car vouloir ne rien changer
Déroge aux lois de la vie.
Track Name: Bretagnissime
BRETAGNISSIME

Bretagne sublime
Bretagne intime
Bretagnissime
Je te dessine
Avec tes villes, et tes villages
Et ceux qui vivent dans ton sillage
Tes chap’lets d’îles
Pour les idylles
Tes archipels
Pour les chapelles

Des phares comme des géants
Bergers du mouton’ment
Surveillant le brisant

Des ponts comme des diadèmes
Pour des villes souveraines
Que les siècles soutiennent

Des ports comme des vigiles
Veillant sur la flottille
Que la vague achemine
Bretagnissime

Bretagne sublime
Bretagne intime
Bretagnissime
Je te dessine
Avec tes villes, et tes villages
Et ceux qui vivent dans ton sillage
Tes chap’lets d’îles
Pour les idylles
Tes archipels
Pour les chapelles


Des coiffes et des costumes
Comme des dentelles d’écume
Pour les us et coutumes

Des régates joyeuses
Comme des mouettes rieuses
Loin des soirées brumeuses

Des cultures s’embrasant
Comme des crins d’alezan
Dans un cœur paysan
Bretagnissime

Bretagne sublime
Bretagne intime
Bretagnissime
Je te dessine
Avec tes villes, et tes villages
Et ceux qui vivent dans ton sillage
Tes chap’lets d’îles
Pour les idylles
Tes archipels
Pour les chapelles

Des regards endurcis
Comme des ancres de marines
Sur les quais de l’oubli
Bretagnissime

Refrain